Ambiance fin de règne au PS !

Sondages après sondages, votes après votes, le spectacle qu’offre le PS français est consternant. Une ambiance fin de règne plane sur la demeure bourgeoise de la rue de Solférino.

Rejété par les françaises et français, François Hollande, à mi-mandat, est le Président de la République le plus impopulaire que la France ait connu, crédité selon les instituts de 13 à 18% d’opinions favorables. Les dernières élections municipales ou européennes démontrent la fracture entre le peuple et une minorité dirigeante coupée du quotidien des français. La confiance en son gouvernement ou son premier Ministre Valls n’est plus de mises non plus, et même la tutelle européiste leur fait défaut, remettant clairement en cause le prévisions et la qualité du budget de la France. Au sein même de la majorité chacun entend reprendre sa liberté de parole et les critiques n’émanent plus que de quelques députés « frondeurs », mais de personnalités de premier rang du PS. Montebourg, Aubry, Hamon… Ce président qui voulait être celui de tous les français ne fait même plus consensus dans son propre camp !

 

Parti-socialiste-rose-logoLe PS s’effrite !

Explosion de la dette publique, augmentation continue du chômage, ralentissement économique marqué par tous les indicateurs, et récession qui ne dit pas son nom, le PS après avoir ruiné la France n’est plus que la ruine du socialisme, où après la mort des idées c’est la libre parole qu’ils enterrent. Le gouvernement de Valls poursuit une fuite en avant libérale et destructrice précédemment engagé par Nicolas Sarkozy, et comme Valls l’a fait pour les députés frondeurs, les petits soldats Cambadélis et Le Foll poursuivent l’inquisition appelant à l’exclusion des camarades d’hier, critiques d’aujourd’hui.

 

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *