COUTANCES, le FN Manche au contact de la population

Campagne MARINE Européennes 001Ce Lundi après-midi, plusieurs militants du FN Manche sont allés rencontrer les coutançaises et coutançais afin de leur transmettre en direct un message d’espoir : OUI vous pouvez changer les choses, OUI il est simple de se faire respecter, il faut aller voter Dimanche 25 Mai.

Il est aujourd’hui très clair que seul le Front National porte l’espoir d’une politique nouvelle. Seul le Front National a le courage de dire ce que tout le monde constate : l’union européenne est une expérience ratée qui ne profite qu’aux technocrates, politiciens affidés, et à la clique du fric!

  • L’union européenne n’a jamais rempli sa mission de protection sociale des peuples, bien au contraire elle favorise et légalise le dumping social avec par exemple, la directive sur les travailleurs détachés, validée par les députés européens de l’UMP et le PS. Près de chez nous, en Manche, les travailleurs des CMN en ont fait l’amère expérience et voyant arriver sur leur site cherbourgeois des ouvriers low_cost roumains et lituaniens.
  • L’union européenne n’a jamais permis de protéger les frontières et c’est un flot continu de migrants qui vient souper à la table de nos vieux pays sans que ceux-ci, terriblement endettés, sans emplois à offrir, n’aient les moyens d’assumer cette immigration.
  • L’union Européenne, c’est aussi l’échec de l’emploi : inondée de biens étrangers, l’Europe se désindustrialise, les européens sont de plus en plus nombreux à connaître le chômage, quand pour tous, chaque jour, l’austérité des gouvernements pro-UE vient frapper…
  • L’union européenne et l’euro, c’est aussi la perte de croissance et donc d’espoir d’améliorations. Il suffit de regarder les chiffres : les seuls pays qui connaissent une croissance supérieur à 1% sont ceux hors de la zone euros !
  • croissance-chomage-UE-2012_EP2014L’union européenne c’est enfin la négation des peuples, des souverainetés nationales… et bientôt la négation même de l’Europe ! Car rappelons-le, les partis européistes, en tête desquels UMP et PS, veulent l’entrée de la Turquie dans l’UE. Une aberration géographique, historique, culturelle, économique, sociale et sociétale… Une aberration, mais un calcul sur le dos des hommes qui permettra un nouveau dumping social, de nouvelles cures d’austérités et, qui participera à cette destruction organisée et programmée de l’identité européenne.

LE 25 MAI à Coutances, dans la Manche, en France, et partout en Europe, il nous appartient de #sauverlEurope et de dire #NONaBRUXELLES !

Le 25 MAI, JE VOTE PATRIOTE, je vote pour Marine Le Pen , candidate pour le Nord_Ouest du Front National

 

Affiche-votez-patriote

 Mes chers compatriotes,

 Le 25 mai prochain vous voterez. La question de ces élections européennes sera plus évidente qu’elle ne l’a
jamais été : veut-on continuer avec le système destructeur et antidémocratique de l’Union européenne ou
veut-on offrir une chance à la France et aux nations d’Europe ?

 Notre message répondra clairement à cette question : les listes Bleu Marine que je soutiens feront de ces
élections un grand référendum sur l’Europe, celui que les présidents de la République successifs de droite
comme de gauche refusent aux Français parce qu’ils soutiennent l’Union européenne en toutes
circonstances : veut-on plus d’Europe et moins de France ou plus de France et moins d’Europe ?

Doit-on renouer avec la démocratie en arrachant aux technocrates de Bruxelles le pouvoir que nos gouvernements leur ont transféré ? C’est notre ambition.

 Doit-on pouvoir décider de notre destin comme toutes les nations du monde, en maîtrisant nos lois, en maîtrisant nos frontières économiques et migratoires, en maîtrisant notre monnaie, notre budget, nos services publics, notre politique étrangère et de Défense, en refusant un élargissement insensé de l’Union européenne vers l’Est et la Turquie, en estimant que l’austérité est une violence sociale insupportable, au nom d’une monnaie religieuse qui est l’euro, et de surcroît sans efficacité économique ? C’est aussi notre ambition.

 Doit-on se battre contre le dramatique Traité de libre-échange transatlantique entre l’Union européenne et les Etats-Unis, que la commission européenne négocie actuellement en catimini avec la bénédiction de l’UMP comme du PS ? C’est notre volonté.

 Surtout, écoutez votre instinct. A quelques semaines des élections, beaucoup au PS, comme à l’UMP et ailleurs, vont subitement changer d’avis sur l’Union européenne, Schengen, Maastricht, le protectionnisme ou l’euro. Ils vous feront de nouvelles promesses, celles qu’ils ne tentent jamais de mettre en place une seule seconde quand ils sont au pouvoir.

 Ne vous laissez pas berner par ces opportunistes qui cherchent une nouvelle fois à tromper les Français.

 Ces mouvements politiques sont à plat ventre devant l’idéologie ultralibérale et sans frontières de Bruxelles, ils obéissent en toutes circonstances aux diktats de la Commission européenne, ils votent tous les Traités et toutes les directives : ils n’ont donc aucune crédibilité quand ils critiquent l’Europe.

 Je le sais, une large majorité de Français ont maintenant de très sérieuses réticences à l’encontre de l’Union européenne et de ces vendeurs de rêves en toc à l’UMP, au PS et dans leurs partis satellites qui nous ont tellement menti sur l’Europe depuis des années et des années.

 Ces millions de Français ne doivent pas rester chez eux le 25 mai. Ils doivent se faire entendre et voter. L’enjeu est historique : quand on est contre l’Union européenne, quand on est indéfectiblement attaché à la France, à sa prospérité, à sa grandeur, à son identité, à sa culture, à son redressement et à son avenir de nation libre, on doit voter et envoyer un signal très clair à l’Europe comme au gouvernement français !

 Je compte sur vous !

 Marine Le Pen
Présidente du Front National

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *