départementales partielles d’Equeurdreville-Hainneville, les engagements des candidats FN

BENOIT-LEPELTIER_EQUEURDREVILLELAETITIA-CHABOT_EQUEURDREVILLEA quelques jours des élections départementales partielles d’Equeurdreville-Hainneville, votre site www.FN50.fr a décidé de rencontrer les deux candidats titulaires pour cette élection. Nous vous livrons ici le contenu de nos entretiens avec LAETITIA CHABOT et BENOIT LEPELTIER.

 

  • www.FN50.fr : POURQUOI CETTE LISTE?

LAETITIA CHABOT et BENOIT LEPELTIER : Cette liste veut  affirmer la volonté de présenter des candidats représentatifs de la DIVERSITÉ de la société locale.

Nous sommes des candidats de la société active,  de générations différentes  avec des activités représentatives des emplois exercés par les Equeurdrevillais.
<NDLR : BENOIT LEPELTIER est étudiant; LAETITA CHABOT travaille dans le privé; CAROLINE PLANQUE travaille  à son compte; RAYMOND LECLERC est employé par un groupe public>

Nous avons aussi été choisis par le Front National de la Manche parce que nous connaissons particulièrement Equeurdreville, ou nous y habitons.
<
NDLR : BENOIT LEPELTIER a fait toutes ses études à Equeurdreville-Hainneville; LAETITIA CHABOT, responsable FN d’un canton de la Communauté Urbaine de Cherbourg, a d’ores et déjà une vision d’ensemble imposée par la mise en oeuvre, contraint et forcé, de la commune nouvelle, de plus elle est en instance de déménagement pour Equeurdreville; CAROLINE PLANQUE était déjà candidate sur le canton en Mars 2015 à Equeurdreville-Hainneville; RAYMOND LECLERC est Equeurdrevillais>

Bien sûr nous avons été choisis par le Front National de la Manche parce que nous sommes deux candidats qui ont, par leur volonté et leur implication, décidé d’oeuvrer pour l’avenir de leur ville, de leur canton, de la Manche. Et puisque nous sommes aussi candidats aux élections régionales, nous souhaitons pouvoir impulser une vraie cohérence entre la politique départementale et la politique régionale.

  • www.FN50.fr : QUEL MESSAGE SOUHAITEZ VOUS FAIRE PASSER AUX ELECTEURS ?

LAETITIA CHABOT et BENOIT LEPELTIER : D’abord nous représentons la seule force de propositions​.

A l’inverse des politiques éculées du PS ou des « Républicains » : PS et UMP ont été aux responsabilités, municipales, cantonales, départementales, régionales et nationales; ils ont eu tour à tour tous les pouvoirs… Et nous voyons ce qu’ils en ont fait : leur bilan local est égal, toutes proportions gardées, à leur bilan national. Un seul mot le caractérise : l’ECHEC !
Échec économique avec des entreprises et du commerce de proximité qui souffrent​ (il n’y a qu’à voir Equeurdreville-Hainneville où  il n’y a plus d’entreprises, si ce n’est AREVA bien mal en point… et où le commerce de proximité disparaît régulièrement et sûrement, même le marché hebdomadaire est abandonné !)
Échec en matière de chômage
Échec en matière de pauvreté des ménages, comme à Cherbourg, où l’INSEE fait état de plus de 20% de pauvreté, un record pour une ville de la dimension de Cherbourg !
Échec en matière de dette et de prélèvements sociaux où le PS, comme la droite n’ont démontré que deux choses durant leurs mandats :ils creusent les dettes et battent tour à tour les records de l’augmentation des taxes et impôts. Et ce ne sont pas les quelques mesures électoristes de dernières minutes de F.Hollande , après son matraquage fiscal de début de mandat, qui vont changer le quotidien des Equeurdrevillais, eux qui paient ce mois-ci leurs impôts locaux ou qui devront payer leur essence (super ou diesel) plus cher au mois de Janvier parce que le gouvernement PS a décidé d’augmenter les taxes sur tous les carburants.
Échec démocratique comme lors des deux dernières élections (aux Européennes avec des isoloirs non conformes; aux départementales de Mars 2015, avec plusieurs infractions constatées et des dépôts de plainte, sans compter l’imbroglio du comptage dont la finalité est bien de vouloir mettre à l’écart le FN et près de 30% des électeurs du canton).
Échec démocratique aussi, car comme dans les autres municipalités de la Communauté Urbaine de Cherbourg , les élus « Les Républicains » et PS se sont bien gardés de consulter la population sur la disparition des communes dans le cadre de la commune nouvelle.

Ensuite, nous sommes la seule voix d’opposition à l’RPS, ex UMPS:
– aujourd’hui Valls appelle même publiquement à une FUSION des listes « Les Républicains » et PS, demontrant la pertinence de la dénonciation du système UMPS par le Front National.
Hier, c’est le maire PS d’Equeurdreville, monsieur Cauvain qui consolait la candidate UMP en la serrant, en pleur, ​dans ses bras au soir du premier tour des élections départementales de Mars dernier.
– Hier, encore, c’est le député UMP Gosselin qui soutenait publiquement le PS pour le second tour des départementales contre le Front National. Ce député qui s’est présenté comme un leader de la droite forte, le défenseur de la famille contre la loi pour le mariage pour tous; ce député de droite apporte son soutien à ceux qu’il « soi-disant » combattait comme un preux chevallier quelques semaines au par avant…

Si les équeurdrevillaises et équeurdrevillais veulent faire entendre une autre voix, s’ils veulent que soit mené une autre politique, leur choix ne peut être que le Front National ! Voter PS ou « Les Républicains », ou ne pas voter, revient finalement au même, c’est un blanc seing aux meilleurs amis de l’RPS pour qu’ils continuent en toute tranquillité, dans les couloirs feutrés de leurs assemblées, leurs politiques destructrices !

 

  • www.FN50.fr : « FAIRE ENTENDRE UNE AUTRE VOIX », C’EST UN SLOGAN DU FRONT NATIONAL, MAIS COMMENT LE DECLINEZ-VOUS LOCALEMENT ?

LAETITIA CHABOT et BENOIT LEPELTIER : Nous serons la seule voix pour rendre compte aux habitants d’Equeurdreville-Hainneville, du Nord-Cotentin et de la Manche !

En effet, cette collusion permanente de l’UMP et du PS qui se partagent le pouvoir, c’est aussi un échec démocratique. Nous ne les entendons qu’en campagne électorale, rien ne sort des assemblées où ils siègent. Il faut sortir de cette opacité dangereuse pour la démocratie. Le Front National dirigera peut-être la région à l’issue du scrutin de Décembre, et l’un de nos premiers engagements c’est d’informer la population… un autre est de stopper les gaspillages et réduire les frais de fonctionnement :

Depuis que Philippe Bas (« Les Républicains ») a été élu à la tête du département, l’opacité encouragée par la droite et la gauche lui a permis d’augmenter le nombre de présidences et vice-présidences, et donc d’augmenter les frais de fonctionnement sur le dos des impôts des contribuables manchois… Et bien c’est tout l’inverse de ce que veux, et de ce que fera le Front National.

Si nous sommes élus à Equeurdreville-Hainneville, nous serons une vigie active pour tous les manchoises et manchois. Nous en prenons l’engagement devant vous ici, rien des décisions de l’assemblée départementale ne resteront à  l’abri de l’écoute des citoyens. Nous serons les seuls, mais nous informerons SYSTEMATIQUEMENT nos compatriotes des décisions de la droite et du PS. Nous serons les élus de la transparence, chaque dossier sera ouvert publiquement ! Nous serons des sentinelles citoyennes au service des habitants du canton et du département.

C’est ça la Démocratie avec un grand D, et c’est pour cela que les equeurdrevillais doivent voter Front National. Ils sont, par la singularité de cette élection partielle, la chance pour tous les compatriotes du département de changer les habitudes et d’avoir la transparence démocratique qui doit s’imposer au PS et à la droite !

 

  • www.FN50.fr : AU DELA DE CE DEVOIR DE « SENTINELLES CITOYENNES » QUE VOUS VOUS IMPOSEZ, QUELLES SONT VOS IDEES POUR LE DEPARTEMENT, PUISQUE NOUS SOMMES SUR UNE ELECTION DEPARTEMENTALE ?

LAETITIA CHABOT et BENOIT LEPELTIER : Nous sommes les élus qui portent un programme d’avenir, et qui apportent, à leur échelle, des solutions aux crises que nous connaissons :

– D’abord parce que nous agirons en COHERENCE avec les actions menées au niveau régional si le FN est placé en tête en Décembre. En effet plusieurs propositions du Front National pour la région ont vocation à trouver des relais dans les assemblées départementales et municipales. Nous pensons ici aux transports, à l’action pour la production et la consommation locale, à la création de circuits de distribution courts, à l’aide au PME et TPE, au respect des personnes atteintes de handicap, à l’aide aux personnes les plus fragiles, à la priorité à sortir nos compatriotes les plus pauvres de leurs difficultés. Sur tous ces points, il y a comptétences départementale et régionale. Nous ferons des propositions à l’assemblée départementale, et les élus de droite et gauche devront motiver leur opposition (si c’est le cas) par un autre discours que le « tous contre le Front National »; car nous les placerons devant LEURS responsabilités en informant les citoyens.

Là encore les habitans d’Equeurdreville doivent considérer qu’ils ont une chance de revoter. Ils vont pouvoir voter EFFICACITE en faisant élire des candidats Front National au département et à la région, ainsi promouvoir l’action politique pour l’intérêt publique !

Plus précisément, et sans entrer dans un débat trop technique, voici quelques points que nous défendrons à l’assemblée départementale :

Les transports région et département doivent mener une politique des transports cohérente et formaliser un contrôle efficace de l’exploitation de la SNCF afin que la Manche, et particulièrement Cherbourg ne soient plus les parents pauvres du transport en France. Le département avec les municipalités et la région doivent agir pour favoriser l’intermodalité des gares. Un projet est en cours pour Cherbourg, nous nous en saisirons pour le faire évoluer avec et dans l’intérêt des habitants.

Le patriotisme alimentaire local, une réponse écologique à une partie des problèmes des agriculteurs de la Manche: avec le soutien de la région, nous voulons promouvoir les circuits courts et faire enfin en sorte que les cantines scolaires et restaurant des administrations locales se fournissent en production locale. Nous voulons porter ce dossier comme un dossier prioritaire. C’est bien sûr une première réponse à la crise que connaisse nos producteurs, c’est bien sûr moins de transport donc une vision écologiquement responsable, c’est aussi s’assurer de la qualité des repas qui seront donnés à nos enfants, c’est enfin et surtout des créations d’emplois durables et en local (système de coopératives à mettre en place) : voilà notre objectif : soutenir l’emploi existant (producteurs agricoles) et créer de l’emploi durable dans les cantons, dans le département, dans la région !

Favoriser les circuits courts et redonner vie à nos communes. Comme dans notre programme régional, nous porterons au coeur du département le dossier des circuits courts de vente pour les agriculteurs de la Manche, avec notamment la vente directe. Là encore c’est maintenir et créer de l’emploi, c’est aussi redonner vie à la commune. Le marché du canton, à Equeurdreville doit redevenir un lieu d’échange, de convivialité, et l’occasion pour les equeurdrevillais d’acheter sain et local !

L’aide au TPE, PME et plus largement aux commerces et à l’artisanat. La région dirigée par le Front National fait du développement économique local une priorité. Au niveau du département et du canton nous en serons les relais. Et c’est valable dans les deux sens: si nous sommes élus, nous serons disponibles pour entendre les entrepreneurs du canton, les accompagner et porter avec eux leurs projets auprès des interlocuteurs nécessaires

le respect des personnes atteintes de handicap. Là encore un point de programme que nous avions présenté en Mars dernier avec deux volets principaux pour lesquels, encore une fois, la cohérence des décisions régionales, départementales et municipales sera déterminante :

A) mettre en oeuvre a Equeurdreville et partout dans la Manche (et en Normandie) un plan de mise aux normes des installations publiques pour l’accès aux personnes atteintes de handicap. Nous pensons même, qu’il faut dépasser ces normes pour ce qui est de la compétence du département (accès aux bâtiments et aux transports notamment). La Manche, la Normandie doivent être exemplaires en matière de résultats mais aussi de moyens. Cette décision politique d’intérêt général implique de nombreux travaux , donc de l’emploi; nous serons vigilants à ce que ces emplois soient créés en local : des entreprises locales employant des travailleurs normands! Nous nous opposerons, y compris par des contraintes légales à l’utilisation de travailleurs détachés, comme c’est le cas sur plusieurs chantiers de Normandie (l’EPR de Flamanville en étant l’exemple le plus frappant).

D’ailleurs nous souhaitons que le département réalise un audit sur le nombre de travailleurs détachés actuellement à l’oeuvre dans la Manche et sur le nombre de demandeurs d’emploi manchois dans ces spécialités professionnelles monopolisées par des travailleurs étrangers. Nous mettrons ainsi en lumière la réalité du rapport coût/bénéfice des tolérances offertes par les politiques du PS et de la droite en matière de travail détaché.

B) nous souhaitons aussi que le département s’associe avec la région au développement d’une structure de formation professionnelle d’aide aux personnes handicapées et aux personnes dépendantes. Cherbourg a déjà une structure universitaire à proximité immédiate d’Equeurdreville qui pourrait être exploitée. Là encore nous pouvons créer de l’emploi direct pour la formation, de l’emploi d’avenir pour les jeunes de la région qui trouveront des débouchés professionnels dans un secteur dont les besoins ne font qu’augmenter… Avec  cette satisfaction de pouvoir dire que, nous élus, avons agi dans l’intérêt de nos compatriotes en situation de fragilité.

Sur l’aide à nos compatriotes en difficulté, nous tenons à rappeler ici que pour la région Normandie, c’est 431 000 normands qui vivent sous le seuil de pauvreté, avec un record pour Cherbourg et un taux de pauvreté supérieur à 20%. Malheureusement ces chiffres ne cessent d’augmenter d’années en années ! Inutile de vous rappeler que cette situation dramatique n’est pas due au hasard, c’est directement et indirectement le fruit des politiques de droite et de gauche menées depuis des années. C’est leur bilan, et ce ne sont pas que des chiffres, il s’agit bien d’une réalité vécue par près d’un demi million de Normands !

Dans ces conditions nous nous opposerons à toutes nouvelles dépenses en faveur de l’installation de population immigrée et clandestine au frais des contribuables Normands. Le département, le canton, les villes, la région doivent se mobiliser pour nos compatriotes pauvres. Nous savons que, comme d’habitude, nous aurons les mêmes bobos gauchisant qui appelleront au scandale, qui nous traiterons de tous les mots comme des vilains sans-coeur… Et bien qu’il sache que nous ne sommes pas dans le discours pour se donner bonne conscience et faire étalage d’une bonté purement lexicale dans la presse; nous sommes peut-être à leurs yeux des vilains sans-coeur, mais nous défendrons et aiderons activement les  « sans-dent » que sont nos compatriotes: ces oubliés de nos si généreux donneurs de leçon de morale, ces insultés du chef du PS, F.Hollande !

  • www.FN50.fr : MERCI A VOUS. UNE DERNIERE CHOSE A AJOUTER ?

LAETITIA CHABOT et BENOIT LEPELTIER : Nous sommes face à des candidats qui n’ont d’autre programme que de  faire battre le Front National pour préserver un statut quo qui sert les intérêts de leurs partis. Nous sommes les candidats qui portent un projet cohérent avec des propositions à vocation locale s’intègrant dans une politique régionale d’avenir.

En votant pour nous, les equeurdrevillais et equeurdrevillaises feront le choix d’élus qui les représentent réellement, qui les écoutent, qui les défendent et qui agissent !

En votant pour nous, Equeurdreville-Hainneville en finira avec la compromission d’élus d’un seul et même parti (l’UMPS), celui du déclin sociétal, de la casse social, de l’échec économique, de la dépense irraisonnée de l’argent public.

En votant pour le Front National, les equeurdrevillaises et equeurdrevillais agissent, relèvent la tête et affirment haut et fort qu’aucune manoeuvre politicienne ne les privera de choisir démocratiquement une autre voix, celle d’un canton, d’une région bleu marine.

En votant pour le Front National, nos compatriotes tournent la page des erreurs du passé, des baronnies du PS, des calculs politiciens de la droite… Les habitants d’Equeurdreville-Hainneville se tourne vers l’avenir !


Nous appelons donc les equeurdrevillais et equeurdrevillaises à voter les 6 et 13 Décembre.
Votez nombreux, votez Front National votez Chabot-Lepeltier !

affiche_FN_election-departementale-partielle-Equeurdreville_web

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *