EQUEURDREVILLE-HAINNEVILLE : Tout est bon pour éliminer le Front National !

Sur le canton d’Equeurdreville-Hainneville, le Front National se retrouve en deuxième position à l’issue du premier tour des élections départementales. Mais surprise, au lendemain du scrutin, l’UMP locale, habilement cachée derrière la dénomination Cercle du Cotentin, dénonce les résultats avec l’appui du PS d’Equeurdreville.

Précision qui à son importance : le Front National n’a pas participé au dépouillement.

Dimanche soir, dans le bureau centralisateur d’Equeurdreville-Hainneville, devant la presse locale qui ne s’est pas privée pour les prendre en photo, nous assistions au spectacle surréaliste de l’étreinte entre les deux adversaires UMP et PS se consolant mutuellement. La candidate UMP locale, Sophie Guyon, trouvant réconfort dans les bras du maire PS Bernard Cauvin! La démonstration que PS et UMP, sont tout bonnement bonnet-blanc et blanc-bonnet. Leur seule inquiétude étant de voir des candidats Front National perturber leur co-gestion par alternance. Leur seul programme étant de combattre le Front National.

Tout est bon pour éliminer le FN ! Il n’aura donc fallu qu’une nuit pour que l’UMP, en concert avec le PS d’Equeurdreville ne conteste les résultats du premier tour de ces élections départementales. Et voilà que les deux partis clones sortent leur jocker : mauvais comptage des voix ou mauvaise retranscription, comprenne qui pourra… Une chose est certaine, ces candidats qui prétendent administrer le département et la France sont incapable de compter ou d’additionner correctement quelques centaines de bulletins de vote ! Cela explique en partie en partie le désastre économique du pays et l’augmentation sans discontinuité du chômage (dont les derniers chiffre tombent ce jour : nouvelle hausse avec près de 13000 chômeurs de plus en France!)…. Car si leur analyse est réelle, c’est bien leur incompétence crasse qui à conduit à ce résultat.

En ce qui concerne le Front National, ces manipulations politiciennes n’ont que très peu d’intérêt. Ce qui nous importe c’est l’avenir du département et la place du canton d’Equeurdreville-Hainneville au sein de celui-ci. Ce qui nous importe c’est la sécurité des habitants, maintenir l’emploi, stopper la désertification économique de la ville, pour résumer la vie et l’Avenir de nos concitoyens !

communiqué de presse de Yann Jouan (FN Cherbourg),
Directeur de campagne pour Cherbourg et le Nord Cotentin _ 25/03/15

TOUT EST BON POUR ELIMINER LE FRONT NATIONAL !

Et de deux! Après les bulletins non règlementaires du sénateur UMP Philippe Bas sur le canton de Villedieu-les-poêles, c’est maintenant l’UMP d’Equeurdreville, maladroitement cachée derrière la dénomination Cercle du Cotentin qui tente de remettre en cause le déroulement du premier tour des élections départementales, estimant erroné le décompte des voix sur le canton d’Equeurdreville.

C’est tout de même extraordinaire que ceux-là même qui ont compté les bulletins de vote à Equeurdreville (le Front National n’a pas participé au dépouillement à Equeurdreville) remettent en cause leur propre travail ! Sans doute l’échec de l’UMP Cotentin, incapable de sortir en tête sur les cantons de la CUC, énerve son représentant Monsieur Margueritte (pourtant grand habitué des défaites électorales). Mais de là à dire que les assesseurs de sa propre formation politique ne savent pas compter… Décidément, tout est bon pour éliminer le Front National !

En tout état de cause, l’UMP peut porter réclamation sur ses propres comptages, mais le Front National reste au second tour face au PS d’Equeurdreville. Dimanche, les électeurs auront donc le choix entre la continuité PS ou les candidats pour l’Avenir de la France du Front National. Au lieu de parler sur twitter de «démocratie bafouée», Monsieur Margueritte aurait mieux fait d’appeler à battre le PS; à moins que son appel au Ministre de l’intérieur (sur twitter) soit «le coup de fil à un ami» pour faire éliminer son seul véritable adversaire politique….

N’en déplaise au vaincu du premier tour, le Front National est bien le premier parti de la Manche en nombre de voix, comme le premier parti de France. Les manipulations politiciennes qui après avoir présenté des candidats cachant leur appartenance derrière des dénomination Sans/Etiquette, et après avoir tenté de gonfler les résultats de l’UMP en y ajoutant les voix de l’UDI ou du MODEM (qui en 2012 a appelé à voter Hollande contre Sarkozy) cachent bien mal la panique de ces formations politiques devant l’inexorable avancée du Front National.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *