Jean Jacques Noël, Secrétaire Départemental FN Manche s’exprime sur l’actualité

JeanJacques_NOEL_FNCe Vendredi matin ( 19 Septembre 2014 ),  Jean-Jacques Noël, Secrétaire Départemental du Front National de la Manche, était l’invité politique de la Matinale de France Bleu Cotentin.

Nous vous proposons de ré-écouter ici ses interventions.

  • Référendum pour l’indépendance de l’ Ecosse (le NON à l’indépendance l’emporte avec plus de 55% des voix):
    « 
    Je suis pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » « Jai cru comprendre qu’une partie des indépendantistes voulaient après le rattachement à l’Europe, alors je ne vois pas tellement l’intérêt d’être indépendant si c’est pour passer d’un carcan à un autre »
  • Intervention du Président Hollande :
    « J’ai touvé -le Président- comme d’habitude : insipide… pas de ligne direcrtrice où alors juste pour nous proposer celle qu’il a mis en place depuis deux ans; il n’a pas répondu non plus aux problèmes des français… Il a pleurniché sur le sort de la France et sur le constat qu’il fait lui-même de sa propre politique. »
  • Progression de Marine Le Pen dans les sondages :
    « C’est un constat d’échec, non seulement de la politique menée par le PS, mais aussi par l’UMP. Ils sont dans la continuité de ce qu’a mis l’UMP en place, et on ne peut pas dire que ce soit une réussite »
  • Scénario Marine Le Pen face à Nicolas Sarkozy en 2017 :
    « Pourquoi pas, nous pourrions le confronter à son bilan, puisque je rappelle qu’il n’a pas fait mieux qu’Hollande »
  • La sortie de l’Euro :
    « Nous proposons de revenir maîtres de notre monnaie puisque vous savez que pour gagner en compétitivité, soit vous dévaluez votre monnaie, soit vous attaquez le système de protection sociale, et c’est ce qu’ils sont en train de faire. Ils baissent les salaires, ils dé-remboursent les médicaments, ils allongent les durées de cotisation, ils détricotent le système de protection sociale français. Nous nous proposons une autre solution »
  • La confiance au gouvernement de Valls :« il fallait bien se douter que les députés socialistes, les pseudo-frondeurs, n’allaient pas se tirer une balle dans le pied. Ils n’allaient pas perdre deux ans et demi de rémunération de député »
  • Dissolution de l’Assemblée Nationale :« Oui le Premier Ministre dispose d’une majorité, mais il ne représente plus le peuple ! »

  • Les maraîchers de la Manche :
    « C’est symptomatique de ce que nous dénonçons au Front National… La concurrence de l’Espagne et des salariés immigrés payés à raz les pâquerettes, qui détruisent l’emploi en France, qui détruisent l’agriculture française; mais aussi un problème sanitaire, les espagnols utilisent des produits phytosanitaires, des engrais, des pesticides, qui sont interdits en France, et on nous met en concurrence, nos maraîchers, nos agriculteurs avec ces pays là. On a construit l’Europe n’importe comment, c’est ce que nous dénonçons; et il en va, non seulement des emplois, mais aussi de la santé des consommateurs français. »
  • Louis Alliot, vice-Président du Front National en déplacement dans la Manche :
    « Pour marquer la rentrée politique du Front National de la Manche et la mobilisation de tous nos adhérents et des militants pour les prochaines élections à venir. Elections départementales, régionales, mais c’est vrai que tous ces travaux et élections intermédiaires serviront, nous l’espérons, à construire le résultat, la victoire de Marine Le Pen en 2017 »
  • Calendrier électoral :
    « c’est symptomatique de l’amateurisme de ce gouvernement ! »
    « Soit c’est de l’amateurisme profond et de l’incompétence; soit c’est une espèce de manoeuvre politique pour diluer la raclée électorale qu’ils vont prendre, parce que il faut s’attendre à ça pour eux. »
  • Les élus municipaux Front National de la Manche (Valognes, Granville, Bréhal, Margueray…):
    « Ils ont secoué le cocotier. J’en veux pour preuve la dernière action sur l’hôpital de Valognes où l’on avait pas l’habitude de voir les conseillers municipaux aller défendre les services publiques. Services publiques qui ont été laissés tombé par la majorité en place… Et bien nous, nos élus sont allés sur le terrain, soutenir les personnels de l’hôpital. »
    « L’arrivée d’élus Front National dans les conseils municipaux, ça a changé les habitudes »

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *