Le Front National apporte son soutien aux éleveurs normands

Nicolas_BAY_FNNicolas Bay, candidat tête de liste du Front National en Normandie pour les élections régionales de Décembre, conseiller régional de Haute-Normandie et Député au Parlement européen, soutient les éleveurs Français et Normands en colère. L’agriculture française est en danger, depuis des années le Front National est au côté des agriculteurs. Au mois de Mars 2015, Marine Le Pen s’était d’ailleurs déplacé dans une ferme bas-normande pour écouter et répondre aux inquiétudes des agriculteurs.

 

Communiqué de presse de Nicolas Bay
Député français au Parlement européen
Conseiller régional de Haute-Normandie

 
Le Front National apporte son soutien aux éleveurs normands
 
Face à l’indifférence des dirigeants nationaux et régionaux pour notre agriculture menacée de ruine, la manifestation de nos éleveurs qui a lieu en ce moment à Caen afin de protester contre la baisse vertigineuse de leur revenu est légitime et doit être saluée.
En exposant la production française à la concurrence de produits étrangers élaborés dans des pays où les coûts de production sont très faibles, les ministres de l’agriculture qui se sont succédé ont commis un crime contre les filières de l’élevage français.
Dernière en date, la suppression des quotas laitiers, qui a mis nos producteurs laitiers dans une situation extrêmement précaire, en est l’exemple type, approuvée conjointement par Bruno Le Maire puis Stéphane Le Foll.
Si nos éleveurs sont étouffés dans leur travail par une somme de charges sociales et de normes environnementales  imposées par la commission européenne, cette situation dramatique résulte  avant tout de la faiblesse des responsables politiques, qui se refusent à prendre les mesures nécessaires  pour protéger nos agriculteurs de la concurrence internationale déloyale qui menace des dizaines de milliers d’emplois.

Le Front National apporte son soutien total aux éleveurs normands. La politique de libéralisation tous azimuts menée alternativement par l’UMP et le PS doit cesser et laisser place à une politique résolument patriote pour que nos éleveurs puissent vivre décemment et librement de leur travail. Cela passe par l’instauration d’une dose de quotas et de prix planchers qui rendra dignité à nos agriculteurs et force à notre agriculture. Cela passe aussi par la suppression de la directive sur les travailleurs détachés qui instaure un dumping social inadmissible pour nos agriculteurs, et l’allègement des cotisations salariales agricoles qui pèsent lourdement sur les petites exploitations.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *