Les petits patrons sont inquiets et détestent l’UE !

pmeSelon une étude réalisée pour la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises, 90% des chefs des PME interrogés sont inquiets pour l’économie française. 60% des dirigeants du BTP,  48% dans le commerce et 45% dans l’industrie sont inquiets pour leur propre activité.

La principale difficulté citée par les petits patrons est la baisse du chiffre d’affaires. Plus de la moitié d’entre eux (51%) y sont confrontés. La deuxième contrainte mentionnée est la hausse des coûts des fournisseurs: 50% disent devoir y faire face. Les problèmes de trésorerie et de financement complètent ce « podium des difficultés »: 75% des dirigeants interrogés ressentent un durcissement des conditions de financement des banques. Ils se plaignent d’avoir moins de fonds que demandés ou de faire face à des taux d’intérêts trop élevés. Plus d’une PME sur trois (35%) s’auto-limite donc dans ses investissements.

Enfin, l’Union Européenne semble détestée pars les petits patrons. Pour près de quatre chefs de PME sur cinq (78%), l’action de l’Union européenne inhibe la croissance économique. Un sentiment majoritairement partagé dans les plus petites structures : 80% des patrons de société de moins de 50 salariés estiment que l’UE n’a aucun impact positif sur l’activité, contre 79% pour les dirigeants à la tête d’entreprises de plus de 50 salariés.

Source: article paru le 17/06/2014 dans ouest-france-entreprises.fr

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *