Taxe Mouillage : Mario Varraut, candidat FN canton de Cherbourg-Octeville dit STOP!

Taxe-Mouillage-LittoralLes candidats Front National ont été saisi par Monsieur Leclerc du Port du Hérel, de la question de la « taxe mouillage » qui fait son apparition dans le projet de loi PS sur la nouvelle organisation territoriale de la République.

 

Cette taxe est tout bonnement un nouvel impôt (malgré les promesses de F. Hollande de stopper la pression fiscale) qui va toucher plaisanciers et professionnels de la mer, et indirectement les chantiers navals, les commerçants spécialisés, toute la filière nautique Française.

Cette taxe dont on sait qu’elle ne comblera pas le puits sans fond des dépenses de l’état, va encore freiner l’économie française. Un nouveau non-sens économique, une nouvelle erreur stratégique et un énième renoncement aux promesses de politiciens qui dans une fuite en avant irraisonnée taxent toujours plus les français sans remettre en cause leurs politiques assassines pour l’économie française.

Mario Varraut, candidat pour le canton de Cherbourg-Octeville 1, canton où la pêche et la plaisance sont des moteurs économiques, s’engage et condamne fermement la mise en oeuvre de ce nouvel impôt. Ci-dessous, nous vous proposons de prendre connaissance de sa réponse à monsieur Leclerc.

Monsieur,

J’ai pris connaissance de votre lettre qui a d’ores et déjà été transmise aux autres candidats Front National des cantons du littoral de la Manche.

Je comprends vos inquiétudes et nous partageons totalement votre analyse, y compris sur le fait que cette taxe est une énième remise en cause des promesses de Monsieur Hollande et de son premier Ministre sur la pression fiscale.

Enfin, et c’est tout notre discours au niveau national, cette taxe comme tous les autres prélèvements divers et variés au menu des présidences de Nicolas Sarkozy et François Hollande ne règlera rien. C’est un fait que cette pression fiscale est indigeste pour nos compatriotes, c’est une évidence qu’elle participe au ralentissement économique.
Seule une action politique combinée de désasservissement aux contraintes imposées par l’Union Européenne, de relance, notamment par le patriotisme économique, et de diminution drastique de la dépense publique peut offrir un avenir au pays. Comme toutes ces taxes qui sont créées d’années en années, cet impôt sur le mouillage est un coup d’épée dans l’eau, ou plus exactement dans le dos de ceux qui y vivent, en vivent.

Votre lettre m’arrive tard, et je n’ai plus d’intervention publique programmée d’ici le premier tour de ces élections départementales. Mais il me tient à coeur, comme candidat cherbourgeois, de défendre la plaisance et son développement, l’un des derniers atouts dont notre ville peut se prévaloir. Aussi, j’ai demandé à Monsieur Jean-Jacques Noël, responsable du Front National dans la Manche, et futur Président du conseil départemental si les Manchoises et Manchois nous placent aux responsabilités, d’intervenir lors de sa conférence de presse de mercredi sur ce sujet qui nous préoccupe.

Soyez assuré, Monsieur, du total soutien du Front National, et de mon entière sympathie à l’endroit de la juste cause que vous défendez.
Mes plus cordiales salutations,

Mario Varraut,
Candidat FN pour le canton de Cherbourg-Octeville 1

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *