Turquie et pédophilie, le silence de la France est à vomir !

Ce mois de Juillet 2016, la cour constitutionnelle de Turquie s’est prononcée en faveur du retrait d’une disposition du code pénal turque qui caractérise « tout acte sexuel avec un enfant de moins de 15 ans  comme un « abus sexuel ». Dorénavant, libre aux turques de se marier avec des enfants et de profiter sexuellement de garçons ou filles de moins de 15 ans! Pour être précis, nous devrions écrire « de garçons ou filles entre 4 et 15 ans » puisque pour la cour constitutionnelle turque, il ne faut pas traiter un enfant de 4 ans comme un de 14 ans; et tenir compte d’un possible consentement pour les jeunes de 12 à 15 ans !

Voilà donc la chasse pédophile ouverte dans un des plus grand pays musulmans du monde. Pas si étonnant d’ailleurs quand on connait l’histoire de cette religion: il faut Savoir que le prophète Mahomet se maria à 50 ans avec AÏcha, enfant de 6 ans avant de consommer  le mariage dès les 9 ans de l’enfant !

On pourra persévérer à vous dire que l’islam est une religion de paix et d’amour, la réalité historique et contemporaine démontre au contraire l’absolu négation de la personne humaine (enfance ou condition de la femme, soumise, obligée de s’effacer et de se couvrir, interdite d’éducation, de travail, du droit de conduire…), le mépris de la vie humaine (mis en lumière par le prosélytisme du martyr), le caractère politique (la religion n’est plus une source d’inspiration individuelle et spirituelle; mais la base à l’organisation politique des sociétés jusqu’à la création d’états organisés autour du dogme « la charia » ), conquérant et violent de cette religion.

Qui ne dit mot, consent…

Si la décision prise en Turquie est bien évidemment révoltante, il nous appartient avant tout de nous interroger sur la réaction des occidentaux, des européens bien sûr, des français surtout. Et quand nous parlons des français, nous n’avons pas de doute sur la pensée du peuple, qui malgré les insidieuses et permanentes tentatives pour corrompre son esprit, garde la liberté de pensée et l’intelligence qui ont fait des européens les bâtisseurs de la plus grande civilisation depuis 2000 ans.

Concernant les médias et politiciens, comme les milieux associatifs gauchistes et immigrationnistes, il nous faudra jouer sur un autre registre… Car RIEN, pas un mot ! Le silence assourdissant de cette clique si prompte à invoquer les droits de l’homme pour justifier la submersion européenne, s’interdit visiblement toute critique de l’état turque, des décisions qui y sont prises, de la réalité sociétale de ce pays musulmans à 80% sunites; qui ne dit mot consent et voilà que les donneurs de leçons « droits de l’hommistes » cautionnent par leur silence la pédophilie dépénalisée !

Nous noterons la réaction timide de la ministre suédoises des affaires étrangère (qui a protesté via twitter en écrivant : « La décision turque de permettre des rapports sexuels avec des enfants de moins de 15 ans doit être inversée. Les enfants ont besoin de plus de protection, pas moins, contre la violence et les abus sexuels ») et, des médias autrichiens utilisant pendant une journée un bandeau informant que « la Turquie autorise les relations sexuelles avec des enfants de moins de 15 ans ». Nous restons pantois devant la force des messages, le caractère très officiels de ces protestations et de l’empressement à rendre publique la décision turque ! Voilà donc l’union européenne silencieuse, et tous ses ténors aphones….

…et prépare la société européenne de demain

Ce silence des institutions politiques des états européens comme de l’union européenne, cette désertion médiatique, aussi écoeurant soient-ils, doivent nous interroger sur la face cachée de l’histoire. Depuis des années les présidents Sarkozy, Hollande, les institutions européennes, les responsables politiques allemands oeuvrent pour une intégration de la Turquie dans l’union européenne. Le graal pour ces chevaliers de la mondialisation et ardents pourfendeurs de la civilisation européenne! Voilà donc pourquoi depuis quelques mois vous n’entendez aucune protestation concernant la répression terrible qui sévit en Turquie, voilà donc pourquoi la remise en cause des libertés fondamentales par le musulman fondamentaliste Erdogan n’a éveillé aucun de nos fervents défenseurs des droits de l’homme, voilà donc pourquoi même quand il s’agit des enfants, la raison économique et idéologique de grand remplacement fait taire le coq français.

Aberrations géographique, historique, culturelle, spirituelle, politique, sociale et sociétale

Pour nous il s’agit d’une preuve de plus de l’incompatibilité de la Turquie avec l’Europe. Aberrations géographique, historique, culturelle, spirituelle, politique, sociale et sociétale que l’union européenne, au premier rang de laquelle la France et l’Allemagne semblent oublier. « Semble » seulement, car nous serions bien avisé de nous interroger sur la concomitance des tentatives d’enracinement de l’islam en France et en Europe.

Si vous ne l’avez pas lu encore, il vous reste quelques semaines d’été pour lire le roman de Houellbecq « soumission ». Un roman d’anticipation que nous entendons bien faire mentir. Une raison supplémentaire pour sortir la France de cette machine à détruire qu’est l’union européenne.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *